Gaëtane Demoitié - De Smidt

Gaëtane Demoitié - De Smidt

1ère sur la liste

29 ans

Enseignante. J’ai d’abord travaillé une année en Egypte.
De retour en Belgique, j’ai enseigné dans plusieurs écoles et à domicile. Etant particulièrement attirée par les choses sortant de l’ordinaire et désireuse de découvrir une autre facette du métier, plus tournée vers le social, j’ai été engagée par une ASBL en tant que formatrice en milieu carcéral. J’y enseigne depuis plus de 5 ans le français, les mathématiques et l’informatique.
Je suis également responsable des formations à la prison de Marche.

En parallèle, j’ai suivi une formation pour obtenir le diplôme de détective privé ; métier que j’ai exercé durant deux années à titre complémentaire.

Désormais maman de deux petits garçons (28 mois et 14 mois), je souhaiterais m’investir dans la commune pour leur montrer que nous sommes tous acteurs du changement et que si nous souhaitons que les choses bougent, nous nous devons de les faire bouger. Me présenter sur une liste électorale tout en élaborant des projets pour notre commune me semblait être un bel exemple.

Dans ce monde où tout va vite, je souhaiterais une commune dans laquelle les habitants prennent le temps : le temps de se découvrir entre voisins, le temps d’aller à la rencontre des producteurs locaux, de choisir des produits de qualité, le temps de se balader (en toute sécurité !) mais aussi et surtout le temps de regarder la nature qui nous entoure et de réaliser à quel point il est primordial de la préserver !

Sébastien Herbiet

Sébastien Herbiet

2ème sur la liste

 37 ans, habitant de Villers-le-Temple, papa de 2 garçons, agronome de formation. Gérant d’une société active dans l’exploitation forestière et la formation dans le secteur agro-alimentaire. Je suis également guide nature/guide Vtt.

J’aimerais en tant que citoyen m’impliquer dans la vie, la gestion communale car j’estime:
– qu’à l’heure de la mondialisation nous devons d’abord nous préoccuper de ce qui se passe autour de chez nous ;
– que les citoyens, les entreprises locales, nos agriculteurs et les commerçants locaux méritent d’être mieux soutenus dans le contexte économique actuel ;
– que certains travaux, tels que le rafraîchissement des voiries, ne doivent pas être réalisés uniquement en période électorale ;

Enfin, lorsqu’un individu n’est plus capable de nommer ce qui l’entoure c’est qu’il devient étranger sur sa propre terre…

Anne Thoul

Anne Thoul

3ème sur la liste

55 ans, maman de trois enfants, ingénieure, astrophysicienne au FNRS.

Depuis 20 ans, je suis heureuse d’habiter un hameau de ce beau Condroz et de pouvoir profiter de sentiers et chemins pour me promener à pied dans des paysages de champs, de prairies et de forêts. Heureuse aussi d’avoir pu faire découvrir ce bonheur simple à mes enfants. Beaucoup de coins de Nandrin sont dignes d’une carte postale!

Notre commune, comme bien d’autres, est en pleine mutation avec beaucoup de choix environnementaux à prendre. J’ai été étonnée, il y a 20 ans, de voir des eaux usées être rejetées à même la chaussée. La situation n’a que peu évolué, alors qu’il existe des solutions respectueuses de la nature. Un exemple parmi d’autres où la commune a un rôle à jouer.
L’école de nos petits et de nos ados tente de les sensibiliser au réchauffement climatique, à la pollution et au gaspillage des ressources naturelles. Notre commune doit montrer l’exemple et encourager le développement durable, préserver la ruralité, encourager les circuits courts et moins polluants, favoriser la mobilité douce.
Je réalise ma chance d’habiter à Villers-le-Temple. Je suis soucieuse de maintenir ruralité, qualité de vie, et bien-être dans notre belle commune.
C’est pourquoi je choisis à présent de m’impliquer plus concrètement dans son avenir, en me présentant sur la liste écolo. J’aimerais porter des projets qui répondront à vos attentes pour un meilleur environnement, pour vous et vos enfants.

Benoit Hubin

Benoit Hubin

4 ème sur la liste

49 ans

Ingénieur civil électromécanicien à la SNCB et apiculteur amateur. Marié et papa de trois enfants.

Je sors de chez moi… la nature est préservée, l’air est frais, l’eau est propre et les constructions de l’Homme, anciennes ou plus récentes, s’harmonisent à la beauté des paysages. Une utopie ? Non, juste un souhait… C’est pourquoi, je suis particulièrement sensible à l’intégration des nouvelles constructions dans le bâti existant (volumétrie, architecture, matériaux…) ainsi qu’à la préservation et la mise en valeur de notre patrimoine historique. C’est aussi pourquoi l’assainissement de nos ruisseaux est l’une de mes priorités, sans oublier la gestion des activités agricoles en concertation avec ceux qui vivent et travaillent sur le terrain.

Florence Counet

Florence Counet

5ème sur la liste

33 ans, Saint-Séverin, mariée et mère de deux jeunes enfants.

Licenciée en sociologie, j’ai travaillé sur des questions de gestion du personnel à la Ville de Liège, au niveau fédéral et à la Région wallonne – soit une dizaine d’années en tout dans le secteur public.

J’ai toujours été attachée aux idées d’Ecolo et ai désormais envie de les défendre à Nandrin, ma commune depuis peu. Cette décision de me présenter s’explique tout simplement parce que, comme le reste de notre groupe, je ne pouvais concevoir qu’il n’y ait pas de liste verte, autrement dit, pas de liste prête à nous aider à vivre, nous déplacer et consommer autrement, aux prochaines élections communales.

Mes priorités ? L’enseignement et l’accueil de la petite enfance, ainsi que la promotion de la mobilité douce (sentiers « à pied, à cheval, à vélo »), de l’alimentation durable et des circuits courts.

Thomas Demoitié

Thomas Demoitié

6ème sur la liste

29 ans

Marié et papa de deux enfants.
Petit-fils d’agriculteur, entouré par des oncles et des parents très investis dans leur travail, j’ai toujours aimé travailler. Indépendant dans le secteur de la construction depuis mes 18 ans, je travaille également dans l’agriculture et la mécanique à certaines périodes de l’année.

Habitant de notre beau village de Nandrin depuis toujours, je suis particulièrement attiré par la nature. J’ai longtemps adhéré aux mouvements de jeunesse… Scout toujours prêt !

De par mon travail d’indépendant, j’ai appris à travailler en équipe, à dialoguer et j’aime faire avancer les choses. Mon engagement dans la politique est dû au fait que j’entends beaucoup de personnes se plaindre, moi y compris, mais je ne vois que très peu de choses bouger. J’aimerais promouvoir un dialogue positif, réfléchi et rentable au sein de notre commune, entre les décideurs politiques et nous, citoyens.

Mes convictions politiques se traduisent par un environnement plus sain et plus vert, le bien-être animal et humain et le respect ainsi que la préservation de la ruralité de nos villages et hameaux.

Pensez à vous, à nos enfants, petits-enfants, arrières-petits-enfants, … Votez ECOLO !

Marianne Millet

Marianne Millet

7ème sur la liste

53 ans, mère de trois enfants.
Germaniste de formation et enseignante depuis plus de 30 ans, mes préoccupations vont d’emblée vers l’éducation et la jeunesse. Mon envie : être proche des gens en favorisant des initiatives qui amènent de la vie et du lien social de proximité dans nos quartiers (jardin partagé, activités intergénérationnelles, …)

Amoureuse de la nature et passionnée de randonnées, je désire également m’engager davantage dans ma commune en soutenant des projets favorisant la qualité de notre environnement. Je suis consciente de la nécessité d’agir, chacun à son niveau, pour essayer de faire avancer les choses. Alors pourquoi pas en consacrant du temps à des initiatives à taille humaine qui répondent aux besoins des citoyens : favoriser les déplacements à pied et vélo, promouvoir une alimentation saine dans les écoles, encourager les comportements éco-responsables (entre autres limitation de l’utilisation des pesticides dans les jardins), veiller à l’entretien des sentiers et chemins, …

Mon souhait sincère est de préserver le caractère campagnard de notre belle commune tout en privilégiant sa convivialité.

Pascal Delhasse

Pascal Delhasse

8ème sur la liste

56 ans

Habitant de Nandrin et enseignant. 3 enfants.
30 ans que je cours dans nos villages et campagnes et je vois l’environnement
se dégrader toujours plus. La logique qui prévaut dans les choix politiques actuels laisse trop peu de
place à la protection de la biodiversité.
Nos grenouilles aimeraient croiser plus de cyclistes et moins de voitures !
Agissons ensemble !

Dany Calentzos

Dany Calentzos

9ème sur la liste

56 ans

Infirmière à domicile, maman de trois grands garçons.

Nandrinoise depuis une vingtaine d’années et active lors d’actions en faveur de l’environnement, la défense du caractère champêtre de notre belle commune fait partie de mes priorités.
Mon souci va par ailleurs aux générations futures et à ce que nous leur léguerons.
Enfin, mon âme d’infirmière me pousse également à essayer de satisfaire au mieux les souhaits et besoins de nos citoyens aînés.

André Liégeois

André Liégeois

10ème sur la liste

58 ans, deux fois papa, quatre fois grand papa.

Admirateur de la nature depuis toujours, j’ai obtenu une licence en zoologie à l’Université de Liège, orientation écologie. L’envie de découvrir le monde m’a amené à enseigner au Maroc, puis en Allemagne et enfin en Belgique, car ce métier me permet à la fois d’être présent pour ma famille, et surtout de faire passer mon amour du vivant.
A présent, j’ai plus de temps, et j’aimerais utiliser mes compétences non seulement au niveau de l’Agri, mon école, mais aussi au niveau de ma commune, toujours bien verte, mais dont la biodiversité est en danger, comme dans le reste du monde. Je suis convaincu qu’il faut agir, sans tarder, en favorisant le bio, les haies, les mares, les pistes cyclables, les sentiers, les repair cafés, les marchés locaux, en luttant contre les pesticides, les constructions anarchiques, tout cela favorisant la convivialité, le calme dans notre village.
Je pense aussi que notre groupe Ecolo parviendra à favoriser cette convivialité en organisant des activités propices à une prise de conscience : aide aux comportements écologiques au sein des jardins privés (refuge naturel), balades natures, conférences,…

Claudia Poisseroux

Claudia Poisseroux

11ème sur la liste

74 ans

Installée à Nandrin depuis 1969. Mariée, sans enfant.

Carrière complète à CMI en dessin industriel.
Passionnée de nature, de randonnées en montagne et de dessin au pastel.
Je participe à la liste Ecolo pour ses projets qui correspondent à mes priorités.

Olivier Roland

Olivier Roland

12ème sur la liste

48 ans, marié et père d’un petit garçon de 10 ans.
Cela fait 25 ans que je travaille dans le milieu pharmaceutique où j’ai exercé différents métiers.
Tout d’abord en Production de vaccins, ensuite en Assurance Qualité et récemment en Recherche.
J’adore apprendre, me fixer des défis et je ne supporte pas l’injustice.
Pendant une vingtaine d’années, j’ai exercé un mandat syndical au sein de ma société pour défendre les intérêts des travailleurs tout en comprenant les objectifs de croissance de l’entreprise.
Maintenant, je réalise que notre société est face à des événements climatiques et démographiques qui ne peuvent pas nous laisser indifférents. Nous ne pouvons pas continuer à consommer de manière effrénée sans nous soucier de notre avenir sur cette terre qui souffre de toutes parts. Je pense que notre économie basée sur la croissance infinie pour satisfaire le monde de la finance a atteint ses limites.
Alors, je me suis lancé un nouveau défi: Préserver notre biodiversité et veiller, avec votre aide, à nous maintenir un cadre de vie agréable pour des générations.
L’écologie ne doit pas être réservée aux « bobo » comme l’expliquent bien le scientifique Aurélien Barrau et le philosophe Pierre Rabhi. L’écologie est l’essence même de notre subsistance car, pour notre bien-être, toutes les formes de vie doivent être en équilibre. Nous devons préserver les insectes pollinisateurs en rationalisant l’usage des pesticides et favorisant les haies mellifères.
Il faut réfléchir ensemble, avec les agriculteurs, à des modes de culture qui préservent nos nappes phréatiques, maintiennent un sol vivant perméable, évitent les inondations, les sécheresses et garantissent une rentabilité.
Nous devrions éviter de trop utiliser nos voitures. Il faut alors développer nos réseaux de sentiers, améliorer nos abords piétonniers et cyclables. L’offre de transports en commun doit se diversifier en prenant contact avec les communes voisines.
Il faut que la commune soit un acteur de promotion des circuits courts (production et consommation locales).
Je suis convaincu que vous avez de bonnes idées et, selon moi, les élus communaux doivent vous donner l’occasion de vous exprimer par des référendums et des projets qui nous rassemblent.
Si je pouvais vous donner un conseil, votez ECOLO !

Marie Josée Liégeois

Marie Josée Liégeois

13ème sur la liste

89 ans

Habitante de Villers-le-Temple.

Retraitée depuis des années, j’ai toujours aimé rendre service aux autres.
Je souhaite soutenir ce groupe qui se tourne vers les citoyens et la préservation du patrimoine de Nandrin.

Charles Dechenne

Charles Dechenne

14ème sur la liste

74 ans

Habitant de Saint-Séverin.

Médecin interniste hospitalier du CHU pendant 40 ans, père et grand-père, j’ai vu les villages réunis se transformer en ville et je souhaiterais participer à une meilleure
maîtrise du développement, que je trouve peu organisé, des constructions et des espaces verts de détente.
Des maisons médicales pourraient être favorisées pour permettre un accès plus facile et permanent aux soins de première ligne à l’ensemble des citoyens.

Guy Brassel

Guy Brassel

15ème sur la liste

56 ans

Je suis né à Libramont, ardennais donc et fier de l’être !

Mon adolescence est essentiellement marquée par les mouvements de jeunesse, au Patro de mon village mais aussi dans une troupe scoute qui accueille des jeunes handicapés. Avec une formation d’ingénieur industriel, j’ai commencé ma vie professionnelle en France.
Fin des années 80, je suis engagé à Cockerill Sambre et avec ma famille qui grandit, je m’installe à Villers-le-Temple.

C’est en tant que parent de quatre enfants et soucieux de leur éducation, qu’avec d’autres parents, nous fondons, au début des années 90, l’unité scoute de Villers-le-Temple.

Aujourd’hui, avec le même idéal d’apporter une contribution à l’évolution de la société, je m’implique dans la vie politique communale.
Au-delà d’un respect de l’environnement, mes priorités sont les suivantes:
– Une gestion rigoureuse des projets communaux, afin qu’ils répondent aux besoins de la population et à un juste coût.
– Une gestion humaine de l’administration communale, qui n’est pas qu’un beau bâtiment mais bien des hommes et des femmes qui y travaillent. Le politique doit leur donner les moyens de remplir leurs missions, par de la formation notamment mais aussi en veillant à leur bien-être.

Share This