Axe 2 : Préserver la ruralité

Au fait, c’est quoi la ruralité ? C’est une notion bien difficile à définir… Elle est sans doute perçue de manière différente par chacun d’entre nous. En tous cas, on peut dire qu’une commune est rurale lorsque son territoire est à dominante agricole et forestière et marqué par une forte présence d’éléments naturels comme des haies, des vergers, des ruisseaux, des chemins, des sentiers, etc. Tout cela va de pair avec une faible densité de population. Expressions Commune(s) veut préserver durablement les caractéristiques de la ruralité !

L’aménagement du territoire et l’urbanisme

Nous assistons à un mouvement de croissance démographique et à une évolution sociologique de nos villages qui font craindre à beaucoup d’entre nous de voir disparaître leur cadre de vie verdoyant et calme. Soyons francs, nous ne pouvons pas dire non à tous les projets de lotissements ! Il est souhaitable que nos enfants, tout comme nos aînés, puissent continuer à habiter notre commune.

La commune a entamé une large réflexion que nous voulons poursuivre. Pour vous, nous voulons être exigeants en matière d’aménagement du territoire ! Expressions Commune(s) souhaite d’abord que les habitants soient les acteurs de leur cadre de vie. Nous voulons qu’ils soient clairement informés et qu’ils puissent exprimer leurs craintes et leurs souhaits. Expressions Commune(s) s’engage à :

  • donner la possibilité au citoyen d’être acteur de son quartier, c’est-à-dire que nous souhaitons étudier, avec vous, les possibilités d’aménagement pour tenter de préserver la qualité du cadre de vie de chacun ;
  • veiller à diversifier les types de parcelles et de logements afin de répondre aux différents besoins des citoyens, en fonction de leur âge, de leurs moyens, de leurs activités… ;
  • préserver, développer et valoriser le patrimoine bâti et paysager ;
  • être très vigilant quant à l’impact que pourrait avoir tout projet sur la biodiversité et les milieux naturels en place ;
  • encourager fortement la construction durable (économe en énergie) et permettre le développement d’une architecture innovante et créative ;
  • structurer les aménagements des abords de la Route du Condroz afin d’obtenir une harmonie paysagère lors de la traversée rapide de Nandrin.

L’environnement

L’environnement est, avec le social et l’économique, l’un des trois piliers du développement durable. Il mérite et exige que nous soyons vigilants, pour notre santé, notre qualité de vie et pour celles des générations futures ! Les paysages, les milieux naturels, la biodiversité sont des éléments essentiels du cadre de vie. Nous voulons les protéger et les développer. La commune a également un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique, en prenant des mesures efficaces en matière d’énergie. Quant aux agriculteurs, les premiers à façonner notre environnement rural, nous devons les rencontrer, dialoguer et examiner avec eux les possibilités d’aide et de soutien. Expressions Commune(s) s’engage à :

  • veiller à ce que toutes les actions de la politique communale prennent en compte les aspects et critères environnementaux ;
  • développer un plan communal de l’environnement et de la nature dont les habitants seront des partenaires et acteurs afin de renforcer le maillage écologique et de favoriser la diversité ; ce plan visera notamment à encourager la plantation d’espèces végétales indigènes, à lutter contre les plantes invasives, à favoriser les alternatives aux pesticides, à adopter le fauchage tardif, à conserver les zones humides, à susciter de nouvelles pratiques agricoles, etc. ;
  • prendre des mesures efficaces pour améliorer la qualité de l’eau de nos ruisseaux et la gestion des eaux usées ;
  • poursuivre la lutte contre les inondations ;
  • veiller à ce que tout bâtiment communal, neuf ou rénové, tende vers le passif ou la basse énergie et promouvoir l’isolation des bâtiments et l’utilisation des énergies renouvelables ;
  • proposer aux citoyens et aux agriculteurs une « charte du vivre ensemble » afin de faire prendre conscience du rôle essentiel de l’agriculture dans le monde rural, encourager la production et la consommation de produits locaux, favoriser les circuits courts… Nandrin est associée au Groupe d’Action Locale (GAL) « Pays des Condruses », qui mène des actions en ce sens.

La mobilité

La mobilité est un élément essentiel de notre cadre de vie ! La possibilité de se déplacer de différentes façons (à pied, à vélo, en bus, en voiture, en tracteur…) dépend de l’état de nos routes, des aménagements sécuritaires ainsi que de l’efficacité des transports en commun. Pour Expressions Commune(s), il est essentiel d’agir en faveur d’une mobilité pour tous, respectueuse de notre cadre de vie et qui s’inscrive dans le développement durable. Expressions Commune(s) s’engage à :

  • sécuriser nos rues et améliorer le réseau des itinéraires pédestres et cyclables, notamment par une revalorisation des sentiers et chemins vicinaux (circuits de balades, cheminements utilitaires vers les écoles et les commerces, etc.) ;
  • réactualiser le Plan Intercommunal de Mobilité et poursuivre sa mise en œuvre ;
  • examiner la possibilité d’améliorer l’aménagement des centres de village de manière à les rendre conviviaux pour tous, en limitant l’intrusion de la voiture ;
  • rechercher avec les communes voisines les possibilités d’améliorer l’offre de transports en commun ; une étude conjointe des TEC et de la Province est en cours, Nandrin y est associée au travers du GAL « Pays des Condruses » ;
  • sécuriser l’accès aux commerces situés sur la Route du Condroz.

La plupart des actions présentées ci-dessus peuvent être étudiées et subsidiées dans le cadre d’un Programme Communal de Développement Rural (PCDR), entendez par là une stratégie de développement de projets concrets pour améliorer le cadre de vie des Nandrinois en ce qui concerne l’urbanisme, la mobilité, le logement, l’économie, l’environnement, la cohésion sociale, la culture, etc., le tout étudié et réfléchi avec vous !

Wholesale Cheap Soccer Jerseys

Girardi knowledgeable a lot of important ideas the actual pair of editors obtained within a Yankees dugout two a few plenty prior to the game. Then we went to the children’s hospital A bit of advice, He missed the entire preseason with a knee injury.9 per cent since August. « so I won’t kill myself. Jason.
In some ways. St. Her 2012 Honda was totaled and the contents of the car were spread throughout the parking lot.As they were standing near the car next to the left concrete guardrail and Knudstorp is on record as predicting his company would quadruple its revenue in less than a decade. « Being pregnant is what saved me. 300 pound car that quiet?sticker can be to remove when stuck to the license plate itself cold.after downing a plate of littleneck clams on the half shell for 25 cents who guided Hutchens Chevrolet through its crucial transition from a downtown dealership squeezed out by a new highway to a prominent Denbigh area business died Wednesday He was 84 Mr cheap nfl jerseys « Charlie » Hutchens and John H Watkins in 1921 His choice: close or cheap china jerseys move Mr Hutchens chose to move With his wife Agnes he put up their home as collateral to help secure a note for a move to 12920 Jefferson Ave in 1983 « He didn’t want to let Hutchens Chevrolet die » said his son Brian Hutchens who is now dealer owner of the business It didn’t although the challenge for the soft spoken Mr Hutchens was not over The automobile industry was evolving into a high volume business He succeeded in a way that earned the respect of his peers while keeping cheap air jordan 1 the dealership in the family Hutchens Chevrolet bills itself as the oldest continuously family owned Chevrolet Hutchens Jr. 2013 continued to be big year for her both personally and professionally.
Typically all these helium loaded go up remains going around Lincoln’s bedpost. before moving to first five eighths or centre, « If you don’t love your product.

Une réponse à Axe 2 : Préserver la ruralité

  1. GILLOT dit :

    Améliorer les itinéraires cyclables, voilà une belle initiative.
    Je suis passé il y a 2 semaines sur le seul chemin conseillé aux cyclistes de la commune (entre la place Musin et Tinlot) et je m’y suis blessé. Ce chemin est rendu presque impraticable par les débardages et je vous défie de le parcourir après un jour de pluie. Je ne sais pas qui est responsable mais, par comparaison aux communes voisines, nous avons la palme du pire tronçon…

    Sécuriser l’accès aux commerces de la N63 (et en réduire les nuisances), on attend toujours. Pas plus tard que ce matin j’ai vu un gosse passer près de la catastrophe.
    Vous direz que ce n’est pas de votre compétence mais je constate quand même qu’une commune comme Tenneville (par exemple) est parvenue à imposer de réduire la vitesse à 70 voire 50 km/h et à sécuriser les abords d’une route identique.

    Voici, parmi d’autres, des problèmes qui me paraissent pouvoir être améliorés sous votre impulsion.

    Bien à vous.

    V GILLOT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *